Quelle place pour les TICE ?

student 2.0

student 2.0

Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d’un organisme de formation d’envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes idées et appeler les remarques et commentaires afin d’enrichir mon point de vue … Bonne lecture et surtout, réagissez !

1 – Bien poser le problème

La première étape est évidement de bien poser le problème. La question classique « Comment inciter les formateurs/enseignants à utiliser les TICE ? » est en fait une très mauvaise formulation du problème. L’article d’Isabelle Chênerie « La question des usages pédagogiques du numérique en contexte universitaire : comment accompagner les enseignants? » propose une analyse pertinente est reformule le problème ainsi : « Comment inciter chaque enseignant (ou équipe pédagogique) à s’interroger, dans le contexte de chacun de ses enseignements, sur :
- ses besoins pédagogiques, et à les mettre en regard des potentialités TICE,
- le retour de ses étudiants, chaque fois qu’il leur est proposé une ressource TICE. »

Effectivement les TICE ne sont qu’un outil, le problème est d’abord pédagogique : qu’est que les étudiants doivent apprendre ? Comment peuvent-ils l’apprendre ? En quoi les TICE peuvent nous aider à y parvenir ? (l’utilisation du nous est volontaire et englobe l’enseignant et les apprenants qui ont aussi leur mot a dire).

Dans la formulation d’Isabelle Chênerie, le terme « ressource TICE » est à prendre, à mon avis,  dans un sens très large en incluant les outils et les pratiques qui découlent de leur usage.

2 – Les TICE pour apprendre

L’objectif visé est donc, dans un premier temps, de confronter l’enseignant à ces deux questions : Quelles situations puis-je mettre en place pour que les apprenants apprennent ? Quelle peut être la place des TICE ?

La réponse à la première question est primordiale. Elle soulève la nécessité d’une réflexion pédagogique qui aboutit sur une scénarisation de la formation. Les pédagogies actives s’appuient sur un apprentissage  qui se fait en manipulant, en cherchant, en confrontant des points de vue, en se trompant, en ré-essayant, … Concrètement, cela se traduit par des travaux collaboratifs, des projets, des problèmes, des études de cas, etc… mais aussi à l’analyse réflexive et à la relecture (cf. modèle centré sur les apprenants).

Ces pédagogies n’ont pas attendues internet pour éclore et être efficaces. Quel peut donc être l’apport des technologies ? J’en vois plusieurs :

  • le multimédia : fut une époque où la tradition était orale, puis, on est passé à une culture de l’écrit. Nous sommes entrés depuis quelques temps, et grâce aux technologies, à une culture multimédia. Cela nous ouvre des possibles fantastiques, aussi bien pour les ressources que l’on peut mettre à disposition des apprenants que des travaux que l’on peut leur demander de réaliser. Et si l’on offre aux apprenant le choix du support qu’ils préfèrent (audio, graphique, vidéo, textuel),  cela permet une grande personnalisation.
  • l’archivage : on peut tout stocker en ligne, et de plus en plus, on peut conserver l’historique des versions. Cette fonctionnalité permet ainsi de retracer le chemin dans la construction d’une réalisation mais aussi de visualiser les progrès réalisés au cours du temps, d’une production à l’autre. L’apprentissage correspond plus à l’évolution dans le temps qu’à une réalisation à un instant donné : c’est le chemin qui est riche d’apprentissage !
  • le partage : une fois archivé, rien de plus facile que de partager un document. La porte est alors ouverte à la collaboration, même à distance ! C’est la possibilité de confronter les points de vues qui est offerte : soit avec ses pairs pour prolonger la réalisation en dehors du temps en présentiel, soit avec des personnes extérieures (enseignants, chercheurs, professionnels, tuteurs, …)
  • la publication : et quand on a terminé son document, on peut le publier. Le destinataire de la production n’est plus l’enseignant mais un lecteur inconnu. Cela peut apporter une certaine reconnaissance au travail. Cela permet aussi de pouvoir le présenter aux proches, aux recruteurs, etc…

Cependant, les TICE ne s’imposent pas, la plus-value apportée n’est pas automatique : il est de la responsabilité de l’enseignant de décider quand et comment il voudra les intégrer.

3 – Le soutien aux enseignants

Toutes ces idées sont belles mais comment faire pour que les enseignants évoluent dans ce sens ? Il me semble essentiel de les accompagner, aussi bien pour l’approche pédagogique que pour l’intégration des TICE. Cet accompagnement devra s’appuyer sur les TICE : on ne pourra pas déployer un réseau d’accompagnement local. Alors comment mettre en place un tel soutien en mode « hybride », une solution tout à distance me semblant totalement utopique ? Par expérience, on sait que les enseignants apprécient les rencontres, les échanges de pratiques. Est-il alors envisageable de voir émerger une communauté ? Et si oui, comment l’aider à se développer ?

Au fil de différentes lectures sur les communautés en lignes et les réseaux sociaux d’entreprises (qui peuvent viser des objectifs comparables), voici quelques réflexions :

Dans l’article « Réseaux sociaux d’entreprise : faut-il brûler le cahier des charges ? », Fabienne Vandekerkove rappelle qu’il faut commencer par se poser les bonnes questions : Quel est le problème ? A qui s’adresse-t-on ? Pour quel usage ? Et pour cela, la meilleure méthode est d’interroger l’utilisateur sur ses difficultés ! Elle rajoute qu’il est préférable de travailler sur des scénario d’usage plutôt que sur des besoins ou des fonctionnalités. L’objectif est donc de comprendre et définir les usages qui font (ou feront) sens pour les utilisateurs.

De son côté, Sunny Paris, affirme que « Le collaboratif n’existe pas ». Il précise que pour que la collaboration fonctionne, il faut avoir envie de travailler ensemble, et ça n’est pas toujours gagné d’avance… C’est donc un des points qu’il faut clarifier dès le début avec les utilisateurs et cela devrait apparaître dans une charte…

Enfin, Mario Asselin dans son commentaire à l’article « Comment inciter les enseignants à utiliser les TIC? » rappelle que « Quand un enseignant apprend lui-même au contact des TIC, il conçoit plus facilement que faire-apprendre au contact de ces outils fait su sens… » En effet, cet accompagnement sera le support d’apprentissage des enseignants-formateurs aussi bien d’un point de vue pédagogique que technologique.

4 – Conclusions

Que retirer de ces élucubrations ?

  1. Une politique de développement des TICE se doit d’être alignée avec une volonté de développement pédagogique.
  2. Les TICE permettent d’augmenter la pédagogie et d’enrichir le scénario pédagogique mais ne s’imposent pas, il reste du choix de l’enseignant de les utiliser ou pas.
  3. Le développement conjoint des TICE et de la pédagogie nécessite un soutien aux enseignants qui ne pourra se faire totalement en présence, ni totalement à distance. Une utilisation pertinente des technologies pour l’accompagnement peut aider chaque enseignant à voir le bien-fondé de leur intégration dans sa pédagogie.
  4. Ce soutien ne pourra se faire par la communauté des enseignants-formateurs que s’ils sont disposés à travailler ensemble et vers des objectifs qui ont du sens pour eux.
  5. Cet accompagnement peut être considéré comme le cadre d’un apprentissage tout au long de la vie, d’autant plus s’il se vit dans une communauté.

Voilà, je ne suis pas encore pleinement satisfait des conclusions. Cela me semble très vague et loin de l’opérationalisation. Cependant, il me paraît effectivement essentiel de clarifier la politique et que la hiérarchie s’engage en définissant les axes prioritaires.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quels conseils ou quelle(s) expérience(s) pouvez-vous partager ?

crédit photo 20111105-student2-2  CC BY nooccar

About these ads

14 Réponses to “Quelle place pour les TICE ?”

  1. Quelle place pour les TICE ? | TIC et TICE mais... en français | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet art…  [...]

  2. lepagegilles Says:

    J’aime bien ton article. Il respire la pondération et « l’interrogation positive » ;-)
    Je suis entièrement d’accord avec toi pour les points 1 à 5. Mon expérience, c’est que le 3 est le plus compliqué à organiser/animer.
    J’avais (dans un projet européen) conçu une initiation de 5 selmaines pour la découverte des TICE pour des formateurs. Elle était basée sur des exercices à réaliser chaque semaine (1 h de travail maxi), à distance et en collaboratif pour certains. Seuls les déjà convaincus et les capables de gérer leur temps avaient accroché.

    • jackdub Says:

      Merci Gilles,
      effectivement, ça n’est sûrement pas simple, mais cela me semble pourtant très important, voire essentiel. Je pense qu’il faut approfondir le travail pour voir comment on peut l’opérationaliser … Affaire à suivre …

  3. Quelle place pour les TICE ? | epedagogie | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet art…  [...]

  4. Quelle place pour les TICE ? | Pedago TICE | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet art…  [...]

  5. Quelle place pour les TICE ? | Says:

    [...] See on prodageo.wordpress.com [...]

  6. Quelle place pour les TICE ? « Prodageo | Fatioua | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes …  [...]

  7. Quelle place pour les TICE ? « Prodageo | CAFEL + e-Learning | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes …  [...]

  8. Quelle place pour les TICE ? « Prodageo | gpmt | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes …  [...]

  9. Quelle place pour les TICE ? « Prodageo | Nouvelles technologies et enseignement | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes …  [...]

  10. Quelle place pour les TICE ? | Les TICE | Scoop.it Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet art…  [...]

  11. Quelle place pour les TICE ? | elearning et associations | Scoop.it Says:

    [...] Un article qui propose des pistes intéressantes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d’un organisme de formation d’envergure régionale.  [...]

  12. Quelle place pour les TICE ? | Prodageo | P&eac... Says:

    [...] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes idées et appeler ….  [...]

  13. Quelle place pour les TICE ? « Prodageo |... Says:

    […] Dans le cadre de nouvelles fonctions, on me demande des pistes pour élaborer une politique de développement des TICE au sein d'un organisme de formation d'envergure régionale. Je profite de cet article pour clarifier mes …  […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 61 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :