TICE 2008 : mes conclusions

Voici une semaine que la conférence TICE 2008 s’est terminée. Il est temps d’en faire un bilan et d’en tirer des conclusions.

Première constatation qui n’est pas vraiment une surprise, j’étais le seul participant venant d’un lycée. Une des principales raisons est qu’aucun système de financement n’est prévu pour permettre aux enseignants de lycée de participer à ce genre d’événement. Même si cette conférence est axée sur l’enseignement supérieur et la recherche, elle est ouverte et profitable à tout le monde …

Quelques interventions m’ont particulièrement intéressées :
– Témoignage d’entreprise : wiki, un outil de construction collective des savoirs
Epiphys : un pont entre mathématiques et sciences physiques
Workshop EMAP (Environnement Mobile et Apprentissage Pervasif)

Ces différentes interventions me donnent une nouvelle ouverture pédagogique :

Je suis convaincu de l’importance de présenter explicitement aux élèves le lien entre les différents enseignements qu’ils suivent (c’est ce qui est fait dans le site epiphys qui présente les applications des mathématiques aux sciences physiques). Un tel travail devrait pourrait être faisable au niveau du BTS si seulement quelques enseignants s’en donnent la peine …

Enfin, il me semble important d’envisager la place de l’enseignant plus comme un facilitateur pour aider le jeune à se construire que comme un savant qui doit distribuer ses connaissances. Comme je le disais dans un précédent billet, les connaissances sont toutes sur internet. Mon rôle est donc d’aider mes étudiants dans leur démarche de construction. Cela doit se faire aussi bien dans le domaine technique dans lequel j’enseigne (veille technologique, analyse de programmes existants, apport de nouvelles connaissances, …) que dans les méthodes de travail (suivi de version pour pouvoir tracer son travail et revenir dessus, gestion de documentation, veille technologique, travail collaboratif, …). Pour cela, il faut sans doute revoir l’organisation de l’enseignement. Le travail fait par la faculté de médecine de Grenoble qui donne les DVD de tous les cours en début de semestre et propose un cheminement pédagogique pour aider les étudiants me semble très riche. Cela me semble une bonne idée de départ pour mes étudiants : les cours sont accessibles à l’avance sur internet, les étudiants arrivent en cours avec une connaissance du sujet et des questions en suspens. Les cours sont là pour y répondre, approfondir et voir comment appliquer la théorie dans des cas concrets. Les TP sont alors des temps privilégiés pour travailler sur des problèmes plus complets qui nécessitent de la recherche, de l’analyse et du travail personnel ou de la collaboration. Une telle structuration devrait permettre en outre une plus grande individualisation du parcours de formation. Les TICE vont permettre d’instrumenter une telle pédagogie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :