L’accompagnement personnalisé en seconde

Le Guide de l’Onisep « Après la troisième – spécial nouveau lycée » présente cet accompagnement comme suit :

« 2 heures par semaine sont consacrées à l’accompagnement personnalisé, forme d’enseignement qui s’adresse à tous les élèves de 2de générale et technologique. Il vise plusieurs buts :
– vous aider à surmonter les premières difficultés éventuelles afin de ne pas perdre pied ;
– vous aider à aller plus loin en vous donnant du temps pour approfondir ou effectuer des recherches individuelles dans certaines matières ;
– vous faire acquérir des méthodes de travail (prise de notes, organisation personnelle, recherche documentaire, travaux interdisciplinaires…), le sens de l’autonomie, et une culture générale suffisante pour décrypter le monde actuel ;
– enfin, vous permettre de réfléchir à votre orientation future, y compris en poursuivant votre découverte des formations. »

Si l’on veut que ces heures soient riches et efficaces, il faut sérieusement réfléchir à leur utilisation pour éviter qu’elles ne se réduisent à un ‘soutien’ déguisé ou pire, des heures en vrac pour finir le programme …

Pour l’instant, je n’ai vu que deux propositions pour exploiter ces heures  :

– L’une qui émane de la FADBEN (Fédération des associations d’Enseignants documentalistes de l’Education nationale) qui présente un module d’enseignement à l’information documentation. La base de calcul pour la durée de ce module est de 10h/année, elle découle du rapport du sénateur David Assouline sur l’impact des nouveaux médias sur la jeunesse. Cette proposition me semble très intéressante et mérite d’être proposée aux établissements.

– L’autre qui présente une exploitation de ces heures pour gérer l’hétérogénéité dans une matière (en mathématiques dans l’exemple proposé) en travaillant avec des groupes d’élèves sur trois niveaux : remédiation, consolidation, pour aller plus loin. Cette proposition répond aux deux premiers objectifs (surmonter les premières difficultés et aller plus loin) mais pas du tout aux deux suivants (apprentissage de méthodes de travail et orientation).

Pour l’instant, j’envisage deux pistes de réflexions qui toutes deux ont pour but d’aider les élèves à mieux se connaître pour mieux se motiver. L’une des pistes porte sur l’apprentissage et l’autre sur l’analyse de la personnalité.

Première piste : qu’ai-je appris, découvert ou re-découvert cette semaine ?

Cette question me paraît cruciale dans un cursus scolaire et il faut aider les élèves à se la poser. Plusieurs autres questions doivent en découler : Où est-ce que j’apprends ? Quelles sont mes sources d’information et d’apprentissage ? Comment est-ce que j’apprends ? Quand l’apprentissage scolaire rejoint-il mes préoccupations du quotidien ?

L’idée est de faire ressortir par ce biais les centres d’intérêts de chaque élève, leur méthode d’apprentissage et de les aider à faire le lien entre les différentes sources d’apprentissage et leurs préoccupations quotidiennes. Ce travail d’analyse réflexive et de formalisation facilite l’appropriation de ces notions et peut permettre de clarifier les motivations des élèves. De plus, ce peut être l’occasion pour l’élève de prendre conscience que l’école n’est pas le seul lieu d’apprentissage et que l’institution scolaire intègre et fédère l’ensemble de ses apprentissages pour l’aider à se construire.

Deuxième piste : qui suis-je ?

L’idée est là de travailler sur la personnalité de l’élève, de l’aider à répondre à des questions du type :

– Qu’est-ce qui m’intéresse ?
– Quelles sont mes qualités ?
– Quelles sont mes valeurs ?
– Qu’est-ce que je sais faire ?
– …

Le rôle de l’enseignant n’est pas ici d’évaluer l’élève ou de répondre à sa place mais de l’aider à reconnaître qui il est, à se construire, à avancer dans la définition de son projet professionnel. Cette démarche peut s’apparenter à la construction d’un portfolio qui regroupe des traces d’apprentissage et des indicateurs tangibles de ce que l’on avance (ce serait alors un portfolio de présentation). Il faut cependant garder en mémoire que la démarche prime sur le résultat : il n’est pas question d’évaluer le contenu, l’organisation ou les choix des étudiants. L’artéfact produit est construit par l’élève et pour lui. L’enseignant n’intervient que comme facilitateur lors du processus au niveau des méthodes, des pistes de réflexion, de la structuration, etc …

Ces deux projets peuvent être l’occasion de mettre en place des méthodes et des outils de synthèse (représentation cartographique par exemple), de recherche et d’investigation (recherche documentaire par exemple). Par ce biais, on peut travailler en parallèle le fond et la forme et voir avec  élèves comment les méthodes et outils utilisés dans ce cadre peuvent être appliquées dans leur vie, en particulier dans leurs études.

Je n’ai pour l’instant aucune idée de l’organisation temporelle de ces projets mais à priori, il devrait être intéressant de les vivre dans la durée pour pouvoir avoir le temps de la réflexion, de la matûration, de l’analyse, de la structuration, …

N’hésitez pas à réagir et proposer vos idées d’exploitations de ces heures …

Advertisements
Publié dans pédagogie. 6 Comments »

6 Réponses to “L’accompagnement personnalisé en seconde”

  1. Bruno Devauchelle Says:

    Et comment faites vous techniquement si tous les élèves ont deux heures par semaine et qu’il n’y a que deux heures enseignant accordées ???

    • duboisj Says:

      A priori, notre proviseur compte organiser le volume horaire pour avoir 3h/semaine d’acccompagnement personnalisé sur une trentaine de semaines (lors des 3 premières et 3 dernières semaines de l’année, il n’y a pas d’accompagnement prévu) . Ces heures seront réparties en 4 fois 3/4 d’heures pour assurer une continuité de l’accompagnement sur toute la semaine. On peut envisager que certaines de ces tranches soient encadrées par 2 enseignants (ce qui est aussi envisagé par le projet de monsieur Robert). L’idée serait alors d’utiliser une des plages de 3/4 d’heure pour ce projet d’accompagnement (si possible accompagnée par 2 enseignants) en ne retenant sans doute qu’une seule des 2 pistes.

  2. lizzz Says:

    Esqu’il y aura des tests afin de determiner le niveau de chaque éleves ?? si oui, à la rentrée ou graçe aux premières evaluations ?

    • duboisj Says:

      Malheureusement, les idées présentées ici sont restées au stade d’idées et ne sont pas mises en oeuvre dans mon établissement cette année … Je n’ai pas approfondi plus la réflexion et ne sais pas trop que vous répondre à propos de la détermination des niveaux des élèves, désolé !

  3. lusley Says:

    Un chef d’Etablissement peut-il imposer donc contre sa volonté, par ex à un professeur de philosophie, de faire un Accompagnement Personnalisé en seconde alors que son emploi du temps comporte déjà une heure supplémentaire (qu’on ne peut refuser) ???? Le principe est-il celui du volontoriat dans les textes ? Je ne trouve aucune REFERENCE CLAIRE à ce sujet et il me semble que cette ambiguïté semble heureuse pour l’administration…..

    • duboisj Says:

      Voici mon point de vue, qui s’appuie sur les textes de base : L’accompagnement personnalisé fait partie de l’emploi du temps de seconde au même titre que les langues vivantes et les mathématiques (et les autres …). A ce titre, ça ne peut pas se baser sur du volontariat : il doit y avoir un enseignant en face des élèves. Par contre, tout enseignant, quelle que soit sa discipline, peut effectuer ce service.
      C’est le même problème que n’importe quel enseignant qui se voit imposer un service comprenant des heures supplémentaires. Le fait que ces heures soient de l’accompagnement personnalisé ne change rien.
      Petite remarque personnelle : plus les sensibilités et les disciplines d’origines des enseignants sont variées, plus riche sera l’accompagnement …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :