la valeur d’une tâche : l’image du pèlerin

La motivation pour une activité dépend de la valeur qu’on lui accorde (cf. la motivation des étudiants à l’université : mieux comprendre pour mieux agir de Rolland Viau). Nous allons nous appuyer sur la métaphore du pèlerin pour illustrer ce principe et voir quelques pistes pour ajuster nos formations.

De nombreux pèlerins parcourent à pied une longue distance pour arriver à un lieu de dévotion et s’en retournent par avion ou train.

Uphill Struggle CC BY Phil and Pam

Mais pourquoi changent-ils donc de moyen de locomotion entre ces deux trajets ?

Ils sont cependant très similaires sur le terrain ! Mais le changement de sens (aller / retour) implique un changement de sens (signification). C’est cette différence de signification qui explique la différence de valeur que l’on accorde aux deux trajets : autant on est prêt à faire un effort physique conséquent tout au long du trajet aller pour s’élever (c’est un des objectifs du pèlerinage, l’effort aidant à prendre du recul par rapport au quotidien), autant on préfère sous-traiter le trajet retour à des spécialistes du transport (ce trajet n’est que fonctionnel : il ne suscite pas de motivation particulière).

On est obligé de reconnaître que dans nos formations, certaines parties sont moins motivantes. Mais si l’on peut sous-traiter la formation, on ne pourra jamais sous-traiter l’apprentissage ! Il va donc falloir aider et soutenir nos étudiants dans ces phases ‘arides’ …

Dans quel état d’esprit pouvait être un pèlerin sur le chemin du retour avant les transports que nous connaissons ? 

Nous pouvons supposer qu’il était gonflé par la satisfaction d’avoir relevé le défi et sans doute heureux d’en finir et de rentrer chez lui. Cette métaphore du pèlerin qui ne donne pas la même valeur aux deux trajets parce qu’ils n’ont pas le même sens mais qui trouve quand même l’énergie pour rentrer chez lui, peut nous donner des pistes dans l’organisation et l’animation de nos formations :

  • Expliquer et justifier le sens des activités et contenus de la formation par rapport aux objectifs visés et au dispositif dans son ensemble : cela revient à présenter l’alignement objectif – méthode pédagogique – évaluation, a expliciter le sens d’une tâche pour en justifier la valeur et ainsi susciter la motivation.
  • Associer des tâches plutôt ‘ingrates’ à d’autres plus motivantes pour profiter de la dynamique ainsi générée,
  • Découper les aspects les moins motivants en phases courtes, pour pouvoir vite être heureux d’en finir.

En poussant jusqu’au bout l’idée, il faudrait mêler ‘en continu’, l’ingrat et le motivant mais ça n’est pas toujours possible : un pèlerin qui, tous les jours, marche vers son but le matin et rentre chez lui l’après-midi, n’arrivera jamais à destination !!!

Publicités

Une Réponse to “la valeur d’une tâche : l’image du pèlerin”

  1. Evaluation : l’image du gâteau au chocolat | Prodageo Says:

    […] se mettent à cuisiner car nous n’accordons pas la même valeur au rangement de la cuisine. L’image du pèlerin pourra peut-être les aider à s’organiser (en nettoyant la vaisselle sale au fur et à […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :