Où en est-on du classe-MOOC ?

Nous organisons un classe-MOOC du 16 au 20 septembre 2013 sur la thématique « open data, big data, long data, quantified self : un monde de données ». Pour vous faire un état des lieux du Classe-MOOC, je vais m’appuyer sur les premiers points de l’article de Matthieu Cisel « Monter son MOOC en 7 étapes« , puisque c’est un peu ce qui se passe …

Monter son MOOC en 7 étapes

Monter son MOOC en 7 étapes

1 – L’avant-projet

Quel public ? Quels objectifs ? Quelle scénarisation ? Quels outils ? Vastes questions !!!

Le public visé est constitué de groupes d’étudiants (groupes de TD, classes ou promotions) en début d’études supérieures (Bac +1,  Bac +2). L’objectif est de leur proposer une semaine d’initiation au travail en équipe et à la recherche d’information, différente de ce qu’ils ont vécu jusque là où ils seront responsables de leur formation. L’objectif cherché en faisant cohabiter des groupes de formations différentes est d’éveiller la curiosité, de faire prendre conscience qu’un même sujet peut être traité sous différents angles et présenté sous différentes formes, selon la culture et la sensibilité de chacun, ces différents points de vues s’enrichissant les uns, les autres.

Le projet va se dérouler sur une semaine, la scénarisation va donc devoir être ‘condensée’ :

  • La première journée est consacrée au balisage du sujet et à la définition des problématiques sur lesquelles les différents groupes vont travailler.
  • La dernière journée sera l’occasion de présenter les productions des uns et des autres, de relire la semaine et de repérer les apprentissages réalisés.
  • Les trois jours au milieu sont laissés à la discrétion des équipes enseignantes de chaque formation pour soutenir le cheminement allant de la problématique à la production finale (il y sera sans doute question d’organisation du travail dans une équipe, de recherche d’information, de présentation de l’information, etc …).

Chaque groupe animera un blog pour présenter son cheminement et devra rédiger au moins un billet quotidien. Un univers Netvibes permettra de regrouper tous les blogs sur une seule page. Un hashtag devrait permettre de fédérer les échanges sur Twitter.

2 – Le recrutement

L’objectif est d’impliquer le plus grand nombre d’étudiants possibles et donc de recruter leurs enseignants pour monter ce projet dans leur institution. Et ça ! c’est un vrai défi. Pour l’instant, 3 formations dijonnaises sont impliquées ce qui représente environs 70 étudiants. On peut lire cet état des lieux de 2 façons complémentaires :

  • Les trois formations impliquées sont dijonnaises, parce que c’est le ‘porte à porte’, auprès de mon réseau personnel qui a été efficace. Il faut prendre le temps de rencontrer les personnes, de présenter le projet et de montrer que c’est une autre approche pédagogique qui s’intègre à leur formation sans ‘perdre du temps’ …
  • 70 participants, c’est pas énorme ! Lors de la précédente version d’un tel projet, 80% de participants avaient été motivés et impliqués pendant la semaine. Si l’on compare au MOOC gestion de projet, il y avait une soixantaine de participants actifs à la certification par groupe : on est dans le même ordre de grandeur, alors 70 participants, c’est quand même pas mal !

Il n’a pas été possible de réaliser le projet avec les deux formations partenaires d’origine car cela bloquait au niveau de l’organisation calendaire pour l’une et que l’équipe enseignante de l’autre n’était pas prête pour un travail inter-établissements. C’est dommage, peut-être n’est-ce que partie remise …

3 – La conception

Comme précisé plus haut, la plate-forme sera minimaliste (un univers Netvibes). Nous sommes en phase de repérage des ressources qui seront proposées aux étudiants pour cerner le sujet étudié.

Nous avons aussi cherché à contacter des professionnels qui pourraient apporter leur éclairage sur la thématique via le réseau OKFN France, 5 personnes ont manifesté de l’intérêt pour ce projet.

Il n’est pas du tout prévu de version bêta pour tester le dispositif mais en fait,  c’est peut-être ce classe-MOOC qui est la version bêta …

N’hésitez pas à aller parcourir le site du projet et à réagir pour apporter votre contribution.

PS : La présentation des autres points abordés par l’article de Matthieu Cisel (lancement, déroulement analyse)  est encore prématurée !

Source dessin:  Fond: MOOC GdP (équipe L-MOOC) Forme: Frédéric Duriez, à partir de l’article « monter son MOOC en 7 étapes« 

Une Réponse to “Où en est-on du classe-MOOC ?”

  1. Où en est-on du classe-MOOC ? | Gestion ... Says:

    […] Nous organisons un classe-MOOC du 16 au 20 septembre 2013 sur la thématique "open data, big data, long data, quantified self : un monde de données". Pour vous faire un état des lieux du Classe-MOOC…  […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :