L’individu, la personne et le MOOC

Deux visions de l’homme coexistent (l’individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L’approche sociale des MOOC peut-elle aider à faire évoluer la vision de l’homme et donc le modèle de société ?hands across the world CC BY NC SA building unities

1 – L’individu et la personne

Charles Maccio, dans son livre « De l’individu à la personne : qui sommes-nous ?«  donne les définitions suivantes :

  • L’individu est un être humain, considéré isolément […] La société est composée d’individus distincts, ce qui lui donne une dimension universelle. […] L’individu a donné naissance à l’individualisme, devenu une idéologie qui a engendré le capitalisme.
  • La personne est aussi un  être humain, mais au lieu d’insister uniquement sur son unicité, elle la situe dans un système de relations. Elle est consciente que cette unicité s’enrichit au contact des autres, qu’elle se construit par les autres et qu’elle contribue à enrichir les autres de sa différence. […] La personne a donné naissance au personnalisme qui permet à chaque être de contribuer à l’édification d’une société qui respecte la dignité de chaque personne humaine […]et la différence de chacun, lui permettant de s’épanouir totalement et de mettre cet épanouissement au service des autres grâce à la solidarité.D’où la nécessité de d’avoir une conception de la société qui soit bâtie sur la notion de communauté.

2 – individualiser et personnaliser

Ces deux termes se retrouvent souvent en pédagogie, il est intéressant de voir la différence entre chacun. Jean Vanderspelden dans son article « APP : individualiser n’est pas personnaliser ou apprendre à s’autoformer !«  propose de représenter ces modalités de la façon suivante :

individualisation - personnalisation J VdS

individualisation, personnalisation et autoformation accompagnée

L‘individualisation consiste à proposer un parcours de formation adapté à la demande individuelle exprimée en terme de besoin ou de projet. La personnalisation par contre est focalisée sur l’accompagnement de l’apprenant et vise une implication progressive dans le parcours de formation.

On retrouve bien la même distinction que dans l’approche de Maccio.

3 -Et les MOOC dans tout ça ?

Comment les concepteurs de MOOC font-ils pour individualiser ou personnaliser leur formation ? L’individualisation ‘réelle’ est difficile quand on est face à un grand nombre d’apprenants et les xMOOC ne se soucient pas trop de cet aspect. par contre, dans un cMOOC, la solution retenue est de proposer quelques activités types en laissant au participant le soin de choisir  de n’en réaliser aucune, d’en réaliser une ou plusieurs ou d’en réaliser une autre qu’il s’est fixé de son propre chef.

La personnalisation consiste à développer le lien entre les différents acteurs du dispositif pour accompagner l’apprenant. Cet accompagnement peut se faire soit par l’équipe d’animation, soit par les apprenants entre eux. Plusieurs outils sont envisageables :

  • le forum de discussion : permet d’échanger entre participants mais est assez complexe à utiliser. Le suivi d’un fil de discussion n’est pas aisé …
  • l’évaluation par les pairs : permet d’impliquer l’apprenant dans le dispositif en lui proposant d’avoir un regard critique et bienveillant sur les productions des autres participants. Il est à noter que ces interactions sont très riches d’un point de vue pédagogique mais ne créent pas de lien social puisqu’on ne sait pas qui l’on évalue ni qui nous évalue …
  • l’approche connectiviste (caractéristiques des cMOOC) : propose d’impliquer les participants dans une co-construction du contenu où chacun apporte sa pierre à l’édifice. On peut résumer ce courant par le proverbe africaine : « tout seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin »… Cette vision de l’apprentissage s’appuie largement sur les réseaux sociaux pour diffuser les informations, les ressources repérées ou construites et échanger entre acteurs du dispositif.
  • L’accompagnement sur site : où l’on institue des regroupements pour échanger, partager, co-construire (abordé ici, ou ). Ces regroupements ne sont pas proposés par les concepteurs de MOOC mais par des institutions qui s’appuient sur les MOOC pour offrir une formation ou une expérience enrichissante.

Si l’inscription dans un MOOC est essentiellement l’acte d’un individu (c’est ouvert, ça m’intéresse, j’ai le droit de m’inscrire, je m’inscris …) on peut constater que la participation à une telle formation tend à développer la personne dans sa relation aux autres et fait émerger des groupes, ferments de communautés.

On peut aussi reprendre le schéma ci-dessus et proposer qu’Internet, pris comme un méta-MOOC, est le lieu de l’autoformation accompagnée…

4 – Quel modèle économique ?

Voilà une question bien en phase avec l’approche capitaliste ! Et effectivement, c’est une question qui a son importance. Maintenant, si l’on pense que l’évolution de la société et le développement de communautés peut aider à faire émerger une démocratie participative et que c’est une fin en soi, alors, on peut envisager que développer des MOOC connectivistes, facilitant les relations entre participants est une mission de service publique …

Le coût d’un MOOC peut être très élevé mais est-ce indispensable ? La première version d’ITyPA a été développée par des bénévoles (et je les remercie encore pour ce qu’ils m’ont apporté), s’est appuyé sur de outils gratuits, et je crois que la seule dépense s’est limitée à l’achat d’un nom de domaine et l’hébergement de la plateforme. La course en avant vers plus de technologie, plus finie, avec des vidéos encore plus belles n’est pas à mon avis la priorité. Je vois plutôt la nécessité de développer un service dont la pédagogie est de qualité : activités et apports théoriques pertinents, intégrés dans un dispositif cohérent et aligné avec les objectifs affichés. C’est cette intelligence pédagogique qui est à mon avis la plus grande richesse d’une formation quelle qu’elle soit.

Des institutions sont en train de se positionner pour soutenir le développement de ces MOOC que ce soit des instituts de formation supérieure ou même le ministère avec le développement de la plateforme FUN. C’est une bonne chose, même si la motivation actuelle est plus de lutter contre l’hégémonie américaine que de développer un nouveau modèle de société …

Ces idées sont très personnelles mais j’espère qu’elles feront réagir : diffusez, partagez, critiquez … ou adoptez !

Crédit photo : hands across the world CC BY NC SA building unities

15 Réponses to “L’individu, la personne et le MOOC”

  1. L'individu, la personne et le MOOC | E-Learning... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  2. L'individu, la personne et le MOOC | Formation ... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  3. L'individu, la personne et le MOOC | mooc_r&eac... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  4. MOOC Francophone Says:

    Bonjour Jacques et merci pour cet article,

    Je ne suis pas convaincu que « individualiser et personnaliser » soit le rôle du pédagogue dans le cadre d’un MOOC. Il me semble qu’avec la densité de MOOC actuellement, cette responsabilité revient désormais à l’apprenant. Nous sommes un certain nombre aujourd’hui à composer notre parcours d’apprentissage à travers différents MOOC… une sorte de mega-MOOC en piochant dans les MOOC existants,

    Il me semble que l’apprenant devrait être suffisamment autonome pour établir une cartographie de ces connaissances, identifier ces lacunes… faire des ponts entres MOOC pour avoir une vision globale d’une thématique. C’est à ce niveau, à mon avis, que le pédagogue peut intervenir en tant que facilitateur d’intégration des connaissances. Par exemple, dans une optique de développement professionnel… il me semble que son rôle se situe en amont pour orienter vers les MOOC utiles à un projet professionnel, et d’être présent sur une période post-MOOC , phase de bilan et synthèse. Le rôle du pédagogue devrait se concentrer, à mon avis, en amont et en aval du MOOC, mais pas pendant le MOOC ou l’autonomie et la créativité de l’ apprenant devrait s’exprimer en toute liberté, sur les bases de la sérendipité.

    Allons au fond des choses, à l’heure actuelle, on ne retrouve dans les MOOC que des ersatz de pédagogie, les termes « capsules », « séquences » sont d’ailleurs assez éloquents. Que dire des évaluations ! des quiz infantilisant, des évaluations par les pairs peu crédibles que les plateformes ne savent toujours pas gérer sans soulever des problèmes techniques .

    Quant au modèle économique, une simple analyse de la valeur permettrait de réviser le coût d’un MOOC. Les premiers MOOC ont été réalisés avec peu de moyens. Aujourd’hui, le recours à une vidéo est quasi systématique sans que l’on s’interroge sur la pertinence de ce support. Je vois encore aujourd’hui des vidéos de plus de 10 minutes, d’autres sans plan de cours…Le pire est certainement d’inclure dans un MOOC, la prestation d’un studio pour filmer un enseignant assis à son bureau qui lit un cours dont il ne maîtrise pas le cheminement. A minima, mettre un prompteur dans l’axe du regard de l’enseignant pourrait même devenir un gage de qualité😉.. Bref, un simple podcast serait suffisamment… un outil,un support doit avoir une valeur ajoutée, sinon il n’a pas de raisons d’être. En évitant une surenchère technologique sans fondement pédagogique, on maîtrise aisément les coûts.

    Autre aspect, une plateforme… mais pourquoi faire ? La plateforme est utile à deux niveaux:
    – pour faciliter le travail de l’enseignant (structuration des courts et évaluation des devoirs), mais il me semble que les MOOC n’ont pas vocation à fournir des certifications, les formations diplômantes sont là pour çà.

    – pour accumuler des données personnelles, fournir des stats. Je ne vais pas développer le chapitre des données personnelles, certains les exploitent à titre commercial, d’autres sans défendent sans apporter de preuves. Seule certitude, beaucoup de personnes ont intérêt à faire accepter la « plateforme » comme un outil indispensable du e-learning, à commencer par les enseignants-chercheurs toujours avides de statistiques ,pour étayer leurs travaux et publications.

    Pour conclure et ne pas faire un commentaire plus long que l’article😉 le modèle économique des MOOC devrait être établi uniquement sur l’angle pédagogique… peut-être sans plateforme, parfois sans vidéos et certainement pas comme un outil statistique.

    • jackdub Says:

      Bonjour Vincent,
      et merci pour ta longue et riche contribution. Je pense que le pédagogue doit quand même faciliter la participation de chacun. Pour cela, il est important que la formation ne soit pas en ‘taille unique’ pour que le plus grand nombre soit motivé et impliqué dans la formation.

      Tu relèves l’importance du pré-MOOC et du post-MOOC, on est tout à fait d’accord : il faut accompagner au-delà du parcours de formation strict. Mais accompagner qui ? comment ? pourquoi ? … Tout est à construire…

      Enfin pour ce qui est du modèle économique, peux-tu expliciter la formule « le modèle économique des MOOC devrait être établi uniquement sur l’angle pédagogique ». Qu’entends-tu par là ? Qu’il faut chercher évaluer le coût par rapport à l’élévation de compétence des participants ? Je le pense, mais c’est compliqué à évaluer …
      Merci encore et à bientôt,

      Jacques

      • MOOC Francophone Says:

        Bonjour Jacques,

        Mais accompagner qui ? comment ? pourquoi ? … Tout est à construire…
        Il ne s’agit pas de supprimer l’accompagnement mais de faire en sorte qu’il réponde à un objectif précis, qui est défini en amont du MOOC .Par exemple, les RH peuvent orienter des salariés vers un MOOC à la suite d’objectif définis dans un entretien annuel… des associations peuvent orienter des adhérents vers des MOOC à thématique entrepreneuriale dans le cadre d’un projet d’animation territoriale, de création d’un bassin d’innovation. Le MOOC est alors bien un outil dans le cadre d’un projet plus vaste et par conséquent l’essentiel de l’accompagnement accompagnement ne se fait pas au sein du MOOC, mais en amont et en aval…

        Peux-tu expliciter la formule « le modèle économique des MOOC devrait être établi uniquement sur l’angle pédagogique ». Qu’entends-tu par là ?
        Je pense qu’il faut adopter la philosophie « lean » pour les MOOC, une recherche de la performance (en matière de productivité, de qualité, de délais, et enfin de coûts) La chasse au gaspillage commence par les vidéos qui mobilisent beaucoup d’intervenants et des moyens matériels importants. Quand j’entends l’appel à projet CréaMOOC pour doter « 3 millions d’euros seront investis pour permettre aux futures communautés d’universités et d’établissements de bénéficier d’équipement numérique et de capacité de production de qualité » je me pose des questions… On ne s’interroge pas sur la valeur pédagogique des vidéos… Un prof filmé en HD n’apporte rien.
        Ce sont tous ces artifices que j’appelle des « ersatz de pédagogie » qui viennent gonfler le budget d’un MOOC et font que le modèle économique n’est pas viable.

  5. L'individu, la personne et le MOOC | classes nu... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  6. L'individu, la personne et le MOOC | Enseigner ... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  7. L'individu, la personne et le MOOC | édu... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  8. L'individu, la personne et le MOOC | MOOCs fran... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  9. L'individu, la personne et le MOOC | Former_a_d... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  10. L'individu, la personne et le MOOC | TUICE_Univ... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  11. L'individu, la personne et le MOOC | MOOC et in... Says:

    […] Deux visions de l'homme coexistent (l'individu et la personne) et découlent sur deux modèles de société différents (le capitalisme et la communauté). L'approche sociale des MOOC peut-elle aider à f…  […]

  12. Adaptive learning : quels sont les enjeux ? | Prodageo Says:

    […] J’apprécie particulièrement cette approche, plus exigeante pour l’enseignant, mais qui ne vise plus une individualisation mais une personnalisation du parcours (cf. l’individu, la personne et le MOOC). […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :