#CLOM_REL : Ouvrir ses ressources, pourquoi ? ou pourquoi pas ?

120px-Logo_Ressources_Educatives_Libres_(REL)_mondial.svgJe me suis inscrit récemment au CLOM (version francophone du MOOC) REL2014 sur les ressources éducatives libres et je me pose la question des arguments en faveur de l’ouverture des ressources. Pourquoi les partager ? ou pourquoi pas ? Voici donc quelques éléments d’argumentation…

1 – Je travaille actuellement dans un service publique et il me semble cohérent que le fruit de l’argent public soit public (ce sont vos impôts qui payent mon travail). Tout le monde n’est pas d’accord avec ce principe, mais c’est une position que j’essaie de défendre …

2 – Le partage et le brassage d’idées sont enrichissant. Il est remis en question par les consommateurs profiteurs qui utilisent sans rien apporter (ni ressource, ni même commentaire ou partage d’expérience sur l’exploitation des ressources libres). Ceci étant, ouvrir ses ressources nous fait entrer dans une communauté en ligne qui respecte la règle du 90-9-1. Il ne faut pas donc s’attendre à un retour phénoménal…

3 – Partager ses ressources peut aussi être vu comme un acte marketing pour promouvoir ce que l’on fait et/ou ce que l’on sait faire.

4 – Enfin, en lisant le monde avec Internet de S. Soudoplatoff, je suis tombé sur ce passage :

« Ce ne sont pas vos brevets qui vous protègeront de la concurrence, mais votre rapidité d’exécution » (Auguste Detoeuf, premier président d’Alstom). Cette phrase est l’antithèse d’un monde basé sur le stock (le brevet en occurrence) et prône une économie de la valorisation, donc le flux. […] l’usage du savoir afin de résoudre des problèmes dans un contexte est ce qui porte de la valeur.

Cette réflexion rejoint ce que disait Thomas Friedman dans le NY Times : « The world only cares, and will only pay for, what you can do with what you know ».

Ainsi, la valeur n’est pas le stock des ressources mais bien dans la dynamique que nous pouvons créer autour, que ce soit en les associant, en les adaptant et en les utilisant pour rendre nos formations riches, actives, porteuses de sens et favorisant le développement de compétences …

C’est notre dynamique et notre capacité à innover qui sont notre vraie richesse. Les ressources que nous pouvons partager sont alors des indicateurs de cette dynamique !

Ces réflexions méritent d’être débattues, n’hésitez pas à réagir !

Crédit photo : Logo Ressources Educatives Libres (REL) mondial CC by Jonathasmello

%d blogueurs aiment cette page :