Former à la créativité

On cherche souvent à développer la créativité des étudiants, mais dans la réalité, que fait-on ?  Voici  deux idées de jeux créatifs collaboratifs pour occuper vos vacances : lâchez-vous !

En cherchant des idées pour former à la créativité, je n’ai pas trouvé grand chose, si ce n’est quelques grandes lignes directrices : changer de point de vue pour voir autrement et profiter des ambiguïtés, initier un défi pour mobiliser les troupes, désactiver le jugement pendant tout le temps de la phase de créativité, …Luc de la Brabandère présente très bien ces différents concepts dans une intervention à l’université du SI. D’un autre côté, Jonah Lehrer rappelle que ce sont les frictions humaines qui font jaillir les étincelles”. Pour développer la créativité, il propose de travailler avec des groupes hétérogènes, dans des locaux flexibles et de favoriser la confrontation.

Maintenant qu’on a ces principes, qu’est-ce qu’on peut faire ?

1 – On peut faire des P@reils !

Les p@reils ont été développés par David Hebert (@dawoud68). Ce sont des associations d’objets (mots ou images mais on pourrait aussi envisager des  sons et vidéos) reliés par une caractéristique commune. Par exemple, pomme / banane / fraise / pêche sont « p@reils fruits » … Le déroulement d’une partie est simple : une personne construit le groupe de p@reils et les autres cherchent le point commun, « p@reils quoi ? ».

L’idée que je propose ici est de créer un arbre à p@reils ou marabout des p@reils. A partir d’un premier p@reil, on cherche à construire le plus de nouveaux p@reils en reprenant des éléments d’un p@reil existant. Cela oblige à regarder les éléments de la série d’origine sous un nouveau regard pour trouver une nouvelle caractéristique commune (pour changer le regard).

L’aspect ludique, naturellement présent dans les p@reils est, je pense, renforcé par la construction du marabout. Un wiki, l’arbre à p@reils, a été ouvert pour que chacun puisse s’y essayer … N’hésitez pas à le parcourir, y participer en apportant vos p@reils. Il n’y a qu’une seule contrainte : votre p@reil doit reprendre au moins deux éléments d’un p@reil existant qui sera son point d’accroche dans l’arbre. Voici la racine de notre arbre :

racine de l’arbre à P@reils

2 – Pourquoi as-tu mis ton smartphone dans le lave-linge ?

Tiens, c’est vrai, ça ! pourquoi ?

Dans son intervention, L. de la Brabandère parle de la bissociation. Selon wikipédia, « il s’agit d’associer ou plutôt de combiner deux idées, deux solutions ou deux univers parfois a priori très étrangers, afin d’en créer un troisième, inédit. » Ce principe est une autre piste pour développer la créativité ? C’est dans cet esprit que je vous propose d’associer deux mondes (l’électroménager et les nouvelles technologies) pour partager ensemble les idées qui nous viennent. Pour vous inspirer, voici une première réflexion que je me suis faites avec présentation de tout le cheminement :

  1. Avec mon smartphone, je vais pouvoir filmer l’essorage de l’intérieur (désactivation du jugement par rapport à l’étanchéité de l’appareil et l’intérêt de la plus-value)
  2. Oui, mais il n’y a pas de lumière, on risque donc de ne rien voir … (confrontation)
  3. C’est pas grave, mon smartphone intègre un éclairage !
  4. Voilà l’idée ! Grâce au smartphone intégré, je peux avoir une source de lumière à l’intérieur de mon lave-linge quand je dois le réparer. (je ne sais pas chez vous, mais chez moi, la réparation doit toujours s’effectuer juste à l’endroit que je n’arrive pas à éclairer avec ma lampe de poche : s’il y avait une ou deux loupiotes bien positionnées dans l’appareil, ça serait génial !!!)

J’ai ouvert un document partagé pour que chacun puisse y partager ses idées…

3 – A quoi vont servir ces expériences ?

Plusieurs questions se posent qui permettent de clarifier le défi que cela représente :

  • Est-ce que cela peut être exploité avec des élèves/étudiants ?
  • Si oui, comment ?
  • Combien de personnes sont intéressées par ce type de  smart-play ? (présenté par Serge Soudoplatoff : le jeu est au centre, l’apprentissage est un effet presque collatéral)
  • Quelle est l’influence du nombre de participants sur le déroulement des jeux ?

Et spécifiquement pour les p@reils :

  • Combien de marabout peut-on construire à partir d’un même départ ?
  • Risque-t-on de tourner en rond (limités par un nombre fini de caractéristiques communes) ?
  • Comment l’instrumenter ? …

L’objectif est aussi de partager des idées d’activités pour développer la créativité, n’hésitez pas à les reprendre avec vos élèves/étudiants.

Passez de bonnes vacances, et prenez le temps d’être créatif !

2 Réponses to “Former à la créativité”

  1. Créativité | Pearltrees Says:

    […] < Développement perso < nomadity Get flash to fully experience Pearltrees Former à la créativité On cherche souvent à développer la créativité des étudiants, mais dans la réalité, que […]

  2. Innovation - afregonese | Pearltrees Says:

    […] Gartner a dévoilé son cycle des technologies émergentes de 2015, et nous avons relevé les 33 technologies de demain que l’institut d’analyse considère comme étant porteuses des plus forts enjeux stratégiques. L’innovation des grands groupes passe par les start-ups, Le Cercle. La principale force d’une start-up vis-à-vis d’une grande entreprise, c’est sa taille. Les flops de l'innovation. Former à la créativité. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :