Les réseaux sociaux et leurs promesses

Alors que l’on nous parle continuellement des dangers d’internet et des réseaux sociaux, on m’a demandé d’intervenir sur « les promesses de relation et l’avenir enchanteur sur le web et les réseaux sociaux ». Cette approche cherchant à voir ce qui peut être riche et positif dans ces outils m’intéresse particulièrement. Voici les grandes lignes de ma réflexion à ce sujet.

1 – Au fait, c’est quoi un réseau social ?

Pour répondre précisément, je préfère laisser la parole à D. Cardon qui précise que les réseaux sociaux existent depuis toujours. On peut par contre préciser qu’il y a une spécificité des réseaux sociaux de l’Internet pour toutes les relations qui s’appuient sur les outils informatiques.

Un réseau social est avant tout un ensemble de personnes qui sont en relation. Cela peut prendre des formes très variées : des membres d’une famille aux adhérents d’un club sportif, des fumeurs d’un immeuble de bureaux aux parents d’élèves d’une école de quartier…

Internet apporte des éléments nouveaux à ces réseaux sociaux ; éléments qui sont liés à une nouvelle relation au temps et à l’espace. En effet, sur internet, on touche à la fois à l’éternité (où les documents déposés ne s’altèrent pas, sans jaunir ni récolter de poussière) et à l’immédiateté dans un ‘espace virtuel’ où la distance se résume à un décalage horaire.

2 – Moi et ma bande

La première promesse des réseaux sociaux numériques est surtout centrée sur moi : mes amis, leurs réactions par rapport à mes publications, leurs réponses à mes interrogations, … Ce n’est pas très étonnant qu’ils soient si utilisés par les adolescents qui sont en pleine construction de leur personnalité. On est dans un modèle ou chacun se voit au centre du monde avec tout son réseau qui gravite autour (d’où le titre, du paragraphe, très nombrilo-centré). Cela correspond à une transposition moderne de la vision des anciens qui croyaient que la terre était au centre de l’univers.

https://pixabay.com/fr/araign%C3%A9e-r%C3%A9seau-centre-middle-958463/

… un peu comme l’araignée, au centre de sa toile

Dans cette logique, la promesse est d’avoir toujours plus de relation, voire d’influence, sur une échelle qui n’a pas de limite. Cette approche qui pousse à aller toujours de l’avant, d’étape en étape, sans jamais atteindre une satisfaction réelle n’assure pas un avenir heureux. Ce désir par rapport à un manque n’apporte pas le bonheur puisque le désir disparaît dès que le manque est comblé (cf. A. Comte-Sponville, le bonheur, désespérément).

3 – Un potentiel d’interaction, de fédération et de collaboration

L’autre promesse envisageable est plus centrée sur les interactions entre les personnes. Cela peut s’envisager dans deux directions :

La proposition d’un message : quelle que soit la taille de la publication, du tweet au MOOC de 10 semaines, on présente un point de vue ou une connaissance, libre à chacun de se l’approprier pour évoluer et/ou le faire évoluer. Cela pose la question des biens communs de la connaissance et s’illustre avec l’initiative Brest en bien commun. Énormément de richesses existent sur internet, prenons le temps de les lire, les exploiter, les diffuser, les enrichir, … N’hésitons pas à être consommateur dans un premier temps et en tirer beaucoup de bénéfices.

La collaboration : qui permet de réaliser des œuvres colossales (wikipedia) ou plus petites. Cette mobilisation permet entre autre de rendre viables des initiatives locales par la fédération des bonnes volontés. J’en présenterai rapidement 2 exemples : les drives fermiers qui s’appuient sur une plateforme de commande en ligne et une livraison hebdomadaire locale et les petites cantines (déjeuner ensemble, autour d’un repas co-préparé pour retisser du lien entre voisins) qui lancent un financement participatif pour ouvrir une nouvelle cantine.

les-petites-cantines

Les petites cantines : les rencontres ont du goût !

4 – Conclusion

L’avenir enchanteur (ou pas) que promettent les réseaux sociaux de l’internet dépend de la finalité que l’on y recherche. Si l’on cherche à être populaire, en se ‘mettant en scène’ on rentre dans une course infinie qui ne peut pas nous satisfaire. Par contre, si l’on est conscient que ce ne sont que des outils, et qu’ils nous mettent en relation avec toutes les personnes connectées, ils nous permettent de nous développer (apprentissages, échanges, débats, …) et de faire avancer de beaux projets en fédérant des personnes, qui ne se connaissent pas forcément, mais qui sont mobilisées autour de valeurs communes. On retrouve la confrontation entre l’individu, qui est unique et a des besoins spécifiques, et la personne qui est avant tout un être de relation.

Personnellement, je pense que la promesse offerte par les réseaux sociaux de l’internet est enchanteresse dès que l’on sort de soi-même pour s’intéresser aux autres. En fait, c’est comme dans la vraie vie, non ?

N’hésitez pas à partager vos remarques, réflexions, réactions, pour enrichir le débat et avancer ensemble !

2 Réponses to “Les réseaux sociaux et leurs promesses”

  1. Les réseaux sociaux et leurs promesses |... Says:

    […] Alors que l'on nous parle continuellement des dangers d'internet et des réseaux sociaux, on m'a demandé d'intervenir sur "les promesses de relation et l'avenir enchanteur sur le web et les réseaux sociaux".  […]

  2. EMI | Pearltrees Says:

    […] Les réseaux sociaux et leurs promesses. Alors que l’on nous parle continuellement des dangers d’internet et des réseaux sociaux, on m’a demandé d’intervenir sur « les promesses de relation et l’avenir enchanteur sur le web et les réseaux sociaux ». Cette approche cherchant à voir ce qui peut être riche et positif dans ces outils m’intéresse particulièrement. Voici les grandes lignes de ma réflexion à ce sujet. 1 – Au fait, c’est quoi un réseau social ? Pour répondre précisément, je préfère laisser la parole à D. Cardon qui précise que les réseaux sociaux existent depuis toujours. On peut par contre préciser qu’il y a une spécificité des réseaux sociaux de l’Internet pour toutes les relations qui s’appuient sur les outils informatiques. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :