Un cours ? Un MOOC ? Non, un ‘classe-MOOC’ !

J’ai participé au MOOC ITyPA et j’ai beaucoup aimé. L’ambiance, la dynamique, l’émulation, les relations, … C’était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l’ont fait vivre ! Maintenant, je trouverais sympa de proposer à nos étudiants une expérience comparable, mais comment faire ?

ITyPA a été suivi par plusieurs étudiants de différentes écoles d’ingénieurs (Centrale Nantes et Télecom Bretagne) et ils ont exprimé le besoin d’un cadre pour les soutenir dans ce dispositif ‘déroutant’. Nos étudiants de BTS ne seront sûrement pas plus à l’aise, toute la question est alors de voir comment articuler ce cadre. On a deux possibilités :

  1. On crée un MOOC et on organise des temps de rencontre en local pour ‘échanger, expliquer, soutenir …
  2. On construit une formation en présentiel facilement transférable, et on organise autour une dynamique de réseau et d’échange.

Je suis actuellement en train de réfléchir à la deuxième piste. Il faut donc voir comment mettre en place un module facilement transférable puis organiser une couche ‘sociale’ inter-formation.

1 – Une formation en présentiel facilement transférable

Alors ça ! Ça tombe bien ! On a justement un module de rentrée d’initiation au travail d’équipe (quoi de plus transversal ?). L’idée est de faire travailler les étudiants, en groupe, pendant une semaine, sur un sujet d’actualité. La semaine est banalisée pour ce projet.

Il y a deux ans, ils avaient travaillé sur les réseaux sociaux (si vous voulez plus de détails sur la version 2011 du projet, c’est par ici : avant, pendant, après). Un planning avait été établi sur 5 jour (je vous en présente une version simplifié) :

  • jour 1 : constitution des équipes, définition des problématiques d’étude,
  • jours 2 à 4 : construction collective de ressources sur la problématique (carte mentale, quizz, présentation orale),
  • jour 5 : présentation des productions et relecture de la semaine,

Pour que cela soit le plus transférable possible, il faut que le thème d’étude puisse concerner le plus grand nombre de formations. Pour l’instant, j’imagine quelque chose comme :

« open data, big data, long data, quantified self, dataviz : un monde de données ! »

Je pense qu’un tel sujet est d’actualité et peut intéresser aussi bien des ingénieurs que des journalistes, des agriculteurs ou des sociologues (et la liste n’est pas exhaustive !).

2 – Mettre en place une dynamique de réseau étendu

Une fois que le cadre local de la formation est posé et que plusieurs institutions sont positionnées pour participer, il faut créer une dynamique pour que des liens se créent entre étudiants des différentes formations.  Pour cela, on va s’appuyer sur internet et reprendre quelques principes des MOOCs.

Pourquoi ne pas demander aux étudiants de tenir un journal de bord (personnel ou du groupe) sur un blog, par exemple pour présenter son travail et ses découvertes (qui peuvent être en lien avec le sujet d’étude ou ses méthodes de travail ou la dynamique du groupe, ou ….) ?

Les productions étudiants peuvent alors être multiformes (textes, audio, vidéo, graphiques) et publiques. Ensuite, il reste à agglomérer les différents flux en un même espace pour en faciliter l’accès. La mise à disposition des travaux de chacun permet à tous d’y accéder et de créer des liens entre groupes travaillant sur des sujets comparables ou complémentaires.

Dave Cormier dans une de ses présentations sur les MOOC propose une participation qui s’organise en 5 temps, je vous propose ma lecture de ces 5 temps dans un tel ‘classe-MOOC’ :

  • s’orienter : se repérer dans le dispositif. Les enseignants locaux sont là pour rassurer, aider, soutenir les étudiants et expliquer le fonctionnement du dispositif.
  • s’afficher : le premier billet de chaque groupe concerne la problématique choisie pour la semaine, cela devrait permettre de vite créer des liens entre participants.
  • réseauter : il faudra inciter les étudiants à parcourir les travaux de l’ensemble des participants et réagir par des commentaires, des partages de points de vue, … (c’est très facile à dire mais j’ai bien conscience que ça ne se décrète pas: c’est donc un point à travailler)
  • se regrouper : une fois que les liens entre les différentes problématiques proposées seront repérés, il est dans l’intérêt des étudiants de s’appuyer sur les travaux des autres groupes. On n’est pas dans le ‘copillage’ mais dans la co-ellaboration.
  • se fixer des objectifs : La problématique est déjà définie, mais quelle est la production la plus adaptée pour présenter notre travail ? En quoi notre travail est complémentaire des autres productions et apporte une richesse par son point de vue spécifique ?

la dynamique ainsi proposée est d’avancer tous ensemble pour progresser tous ensemble.

3 – Mais pourquoi monter un tel dispositif ?

D’abord, pour développer des compétences nécessaires au 21è siècle : écrire en ligne, se construire un réseau, utiliser un réseau social pour travailler, chercher de l’information de qualité et collaborer en présence et à distance. Je trouve que cela fait déjà beaucoup de bonnes raisons, non ?

Ensuite, pour intégrer à ce dispositif n’importe quel professionnel qui souhaiterait apporter sa contribution, même minime, au projet. Il serait aussi intéressant d’avoir quelques interventions au cours de la semaine (vidéo, billet de blog, tout est possible …). J’aimerai bien par exemple, avoir le point de vue d’un élu sur l’open data, d’un sportif sur l’utilisation des données pour améliorer ses performances, d’un journaliste sur l’évolution de son métier avec l’émergence du journalisme de données, … pas vous ?

De plus, la participation d’acteurs professionnels donnerait du crédit aux travaux de nos étudiants et c’est une source importante de motivation.

4 – Et ça se concrétise quand ?

L’idée est de proposer ce dispositif pour la mi-septembre (parce que c’est la période qui convient bien pour notre BTS). Maintenant, si une pression est très forte pour le proposer à un autre moment, on peut toujours en discuter.

il y a quand même quelques détails à approfondir :

Quelle solution adopter pour agréger les flux ?

Faut-il une plate-forme spécifique, dans l’esprit de ce qui s’est mis en place pour ITyPA ?

Il me semble essentiel de proposer un ‘guide du prof’ pour présenter les objectifs, expliquer la démarche, les aider et les soutenir dans leur appropriation du dispositif. pour cela, j’attends toutes vos questions !

Voilà, l’idée est lancée, maintenant, si vous êtes intéressés, manifestez-vous. Ce sera avec plaisir que nous construirons ensemble ce projet !
Si vous ne savez comment participer, vous pouvez toujours apporter votre enthousiasme : c’est énorme !😉

13 Réponses to “Un cours ? Un MOOC ? Non, un ‘classe-MOOC’ !”

  1. mooc | Pearltrees Says:

    […] Un cours ? Un MOOC ? Non, un ‘classe-MOOC’ ! […]

  2. afaucher2001 Says:

    Si vous ne savez comment participer, vous pouvez toujours apporter votre enthousiasme : c’est énorme !
    ==> eh ben voila j’apporte mon enthousiasme;-) .
    La problématique (carte mentale, quizz, présentation orale) m’interesse énormément car transposable dans x secteurs d’activité.
    L’agregat de flux : c’est vrai que je suis restée fidele a netvibes.
    Une plate forme spécifique style ITyPA : selon moi oui car rassemblement sur la problématique en utilisant tout internet pour des personnes de tout horizon.
    Bon courage dans cette aventure

    • jackdub Says:

      Merci pour l’enthousiasme … et les réflexions !
      J’avais déjà en tête l’idée d’utiliser Netvibes, mais il faut voir comment le mettre en place rapidement… Et puis il faut limiter le nombre d’outils en parallèle. C’est pour ça que je cherche des points de vues, des idées, … Toute réflexion constructive est bonne à prendre !

  3. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | Les coups de coeur de D'Dline 2020 | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenan…  […]

  4. Personnes et réseaux | Pearltrees Says:

    […] Un cours ? Un MOOC ? Non, un ‘classe-MOOC’ ! […]

  5. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | epedagogie | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenan…  […]

  6. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | TIC et TICE mais... en français | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenan…  […]

  7. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | Pédagogie... en réflexions | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenan…  […]

  8. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | Réflexions autour des MOOCs | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenan…  […]

  9. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | TICE & FLE | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenan…  […]

  10. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! | Numérique & pédagogie FormaVia | Scoop.it Says:

    […] Je suis actuellement en train de réfléchir à la deuxième piste. Il faut donc voir comment mettre en place un module facilement transférable puis organiser une couche ‘sociale’ inter-formation.  […]

  11. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! « Prodageo | pratiques tice dans l'enseignement superieur | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenant, je trouverais sympa de …  […]

  12. Un cours ? Un MOOC ? Non, un 'classe-MOOC' ! « Prodageo | MOOC OER | Scoop.it Says:

    […] J'ai participé au MOOC ITyPA et j'ai beaucoup aimé. L'ambiance, la dynamique, l'émulation, les relations, … C'était vraiment une belle expérience, merci à ceux qui me l'ont fait vivre ! Maintenant, je trouverais sympa de …  […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :