Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple

La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte (organisée autour des trois piliers : coopération,  transparence et participation). L’objectif est alors de voir comment ces mêmes principes peuvent se vivre dans un contexte de formation.

Pédagogie ouverte

Je vous propose de voir comment ils peuvent se décliner en analysant un module de formation de BTS IRIS de 38 heures. Le sujet abordé était « XML et JSON : formats d’échange de données sur le web ». Très vite, nous sommes partis sur l’idée de travailler sur l’Open Data, concept émergeant dans le monde de l’informatique.

1 – Premier pilier : la coopération

Et premier aspect de la coopération : implanter ce module dans un contexte professionnel,  nous nous sommes appuyé sur le concours dataconnexion, organisé par etalab, mission chargée de l’ouverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data. Ce concours a défini le cadre du travail : contraintes, échéances, livrables, consignes, … Le règlement du concours est en ligne sur le site étalab : l’objectif est de sensibiliser les développeurs à l’exploitation des données ouvertes. On peut résumer l’esprit de ce concours en une phrase : « des données ouvertes existent, proposez une application pertinente qui les exploite ! »

Un deuxième aspect de la coopération réside dans l’organisation du travail des étudiants, en exploitant des pédagogies actives (pédagogie par projets,  approche par problèmes). Le concours est tout à fait dans cette dynamique puisqu’il était de la responsabilité des étudiants de définir les données utilisées ainsi que l’exploitation qu’ils comptaient en faire.

Enfin, troisième aspect  de la coopération : dépasser les silos disciplinaires. Le concours prévoyait de présenter un début de modèle économique. Cela aurait été une bonne occasion de sortir du domaine technique mais nous avons considéré que le travail à réaliser était déjà conséquent, et que cet aspect n’était pas prioritaire. A posteriori, je trouve cela un peu dommage.

Si l’on prend un  peu de recul sur ces différents aspects de la collaboration, on voit qu’elle peut s’organiser à 3 niveaux différents :

  • entre étudiants/élèves, par l’approche pédagogique,
  • entre enseignants de l’équipe pédagogique en sortant des silos disciplinaires,
  • entre établissements en travaillant en réseau et en développant des partenariats.

Le fait que l’on n’ait pas travaillé l’aspect économique est un peu révélateur de la faible coopération enseignante dans l’équipe … :-(

2 – Deuxième pilier de la pédagogie ouverte : la transparence

Cette transparence doit se concrétiser d’abord au niveau du processus d’apprentissage : qu’est-ce que je vais apprendre ? Pourquoi ? Comment ? Quelques outils sont efficaces pour cela j’en citerai deux : le syllabus et l’analyse réflexive. Le syllabus permet de présenter le module de façon synthétique (objectif, déroulement, ressources, évaluation, lien avec les textes définissant le diplôme, …) Il doit permettre de montrer aux étudiants la cohérence de la formation et l’alignement entre les objectifs visés, la démarche pédagogique adoptée et les méthodes d’évaluation. D’un autre côté, l’analyse réflexive (organisée à partir de la vision du portfolio d’apprentissage de Yves Morin) permet de relire, à postériori, le déroulement d’une activité. Cela permet de ne pas se limiter à apprendre DANS l’action mais à aussi apprendre PAR l’action. Au cours de ce module, toutes les 4 ou 5 heures, il était prévu un créneau de 30 minutes pour faire le point. Le schéma présenté à la fin du syllabus  permettait de donner des pistes de réflexion, aucune contrainte supplémentaire n’a été posée… Cette démarche permet de poser les fondements d’un apprentissage tout au long de la vie, dont nos étudiants auront bien besoin pendant leur vie professionnelle.

Deuxième aspect de la transparence : les ressources éducatives libres qui s’appuient sur des licences ouvertes et permettent une réutilisation facile. Cette transparence est fondamentale pour développer des échanges entre équipes pédagogiques : nos documents pédagogiques sont sous licence CC-BY.
Le sujet de l’open data sensibilise naturellement les étudiants à cette notion de licence ouverte et de responsabilité citoyenne.

Enfin troisième aspect, expliquer par l’image : ne plus se limiter au format textuel ou oral. Un bon dessin vaut parfois mieux qu’un long discours. La vidéo ci-dessous sur l’open data est beaucoup plus facile à intégrer qu’un texte donnant les mêmes informations. Le concours demandait aux participants de réaliser une présentation vidéo de leur application de moins de 3 minutes. Cet exercice est très formateur et les initie à ces nouveaux modes de communication qui peuvent être exploités dans le monde professionnel, par exemple pour réaliser un tutoriel.

On peu aussi travailler avec des formats audio. Ainsi, je préfère fournir à mes étudiants un fichier mp3 qui contient mes remarques et commentaires plutôt que faire des annotations sur leurs travaux : cela permet de garder un contact plus humain et de mieux nuancer les messages par le ton utilisé. Les étudiants apprécient ce côté ‘personnel’ et plus chaleureux.

3 – Enfin, troisième pilier de la pédagogie ouverte : la participation.

Le premier point consiste à laisser des choix aux étudiants. Dans ce module de formation, ils ont pu choisir leur équipe, les données utilisées, l’exploitation qu’ils voulaient en faire, les outils et les langages utilisés. Cela laisse une grande liberté …

Le deuxième point est la co-construction de la formation : Cet aspect peut se concevoir dans plusieurs directions. On peut partir du principe que chaque étudiant développe des savoirs et savoir-faire propres, qu’il peut enseigner aux autres. L’enseignant n’est plus alors le détenteur du savoir, il offre à chacun l’occasion d’enseigner aux autres. Cela peut se passer de façon formelle avec des exposés ou des débats, ou être très informelle : les étudiants s’aident mutuellement et se forment les uns les autres, dans l’esprit de l’enseignement mutuel. L’idée est alors de promouvoir la transmission et les échanges de méthodes, de démarches, d’outils mais sûrement pas de la production finale… Dans ce cadre, l’enseignant peut aussi apprendre de ses élèves : par exemple, lors de cette quinzaine, un étudiant m’a fait découvrir les possibilités de traitement des vidéos sur Youtube (incrustation de textes, d’infobulles, …)
On peut aussi envisager la co-construction de la formation en responsabilisant les étudiants sur leurs apprentissages. Ils peuvent poser des choix méthodologiques pour aboutir au développement d’un savoir ou d’une compétence. Ainsi, lors de ce module, nous avons laissé aux étudiants une liberté totale sur le langage de programmation à utiliser. Certains ont choisi leur outil en fonction de sa pertinence par rapport à l’application à développer. D’autres l’ont choisi pour des raisons pédagogiques : soit pour découvrir un nouveau langage, soit pour s’appuyer sur un contexte connu et ainsi concentrer leurs efforts sur l’objectif principal du module. S’ils sont justifiés, peut-on critiquer ces choix dans un contexte de formation ?

De même, lors de ce module, nous avons défini la grille d’évaluation avec les étudiants. Cela permet de clarifier les objectifs principaux et d’expliciter les points essentiels.

Enfin, le dernier aspect de la participation correspond à une évaluation de la formation. Nous prenons régulièrement du temps avec les étudiants pour avoir un retour sur la formation et les différents modules proposés. C’est en partie grâce aux remarques antérieures que nous en sommes arrivés à mettre en place de tels modules dans ce BTS.

4 – Et ça donne quels résultats, la pédagogie ouverte ?

Je crois qu’on peut dire que tous les étudiants ont été motivés et impliqués par ce module. L’alignement entre la formation et la vie professionnelle est très important pour eux. Les échanges qu’ils ont pu avoir entre groupes leur a permis de repérer les analogies présentes entre les différents contextes mis en œuvre pour traiter des données ouvertes (on appelle contexte ici l’association langage de programmation et format de données à traiter).
Une telle démarche permet non seulement de former des professionnels ouverts et capables d’apprendre de leurs expériences mais aussi d’ouvrir nos étudiants à leur responsabilité de citoyens éveillés.

Comme vous pouvez vous en douter, toute la formation n’est pas autant en phase avec cette démarche de pédagogie ouverte, et si nous vous présentons ce module en exemple, c’est que nous pensons que c’est celui qui l’illustre le mieux … ;-)
Pour finir, je voudrai mettre l’accent sur un point important :
La pédagogie ouverte est avant tout une démarche, un état d’esprit, qui ne nécessite pas forcément beaucoup de savoir-faire technologiques. On peut commencer petit, par un aspect qui nous semble spécialement pertinent (les ressources libres, ou le syllabus ou autre…) sans chercher à tout mettre en place du premier coup pour faire quelque chose de parfait (d’ailleurs vous avez pu voir que l’exemple étudié n’est pas parfait non-plus…).

En espérant que cette présentation vous donne des idées et vous incite à ouvrir votre pédagogie …

About these ads

32 Réponses to “Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple”

  1. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | La troisième révolution industrielle | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  2. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | apprentissage et numérique | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  3. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | eFormation | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  4. Veille numérique 2 | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple [...]

  5. ex Pratiques pédago | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : un ex détaillé! [...]

  6. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | Pédagogies actives | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  7. plerudulier Says:

    Reblogged this on Things I grab, motley collection and commented:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

  8. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | Revolution in Education | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  9. En vrac | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple [...]

  10. pédagogie heuristique | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple [...]

  11. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | fle&didaktike | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  12. Pédagogie | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple [...]

  13. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | Intelligence collective - Global cooperative knowledge | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  14. ballestra (noelb) | Pearltrees Says:

    [...] ex séance pédago "ouverte" 2012 [...]

  15. Penser/classer | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple [...]

  16. pedagogie/formation | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | Prodageo [...]

  17. Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | e-teach | Scoop.it Says:

    [...] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  [...]

  18. Pédagogie | Pearltrees Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple | Prodageo [...]

  19. Vers un développement des compétences | Prodageo Says:

    [...] Pédagogie ouverte : présentation à partir d'un exemple [...]

  20. Pédagogie | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple […]

  21. développer une culture d'apprenance | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple […]

  22. Pédagogie ouverte : présentation ... Says:

    […] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l'éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte (organisée autour …  […]

  23. Pedagogie | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple […]

  24. Pédagogie ouverte : présentation ... Says:

    […] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie o…  […]

  25. Pédagogie ouverte : présentation ... Says:

    […] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte (organisée autour des trois piliers : coopération, transparence et participation). L’objectif est alors de voir comment ces mêmes principes peuvent se vivre dans un contexte de formation.  […]

  26. Pédagogie ouverte : présentation ... Says:

    […] La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l'éducation. Armel LeCoz et Cyril Lage ont réalisé un schéma très clair de la démocratie ouverte…  […]

  27. Gestion de classe | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple […]

  28. Ressources pédagogiques | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple […]

  29. Pourquoi je n’enseigne pas comme j’apprends ? | Prodageo Says:

    […] suis convaincu que la pédagogie ouverte (présentée ici à partir d’un exemple) est une possibilité intéressante pour développer des compétences de haut niveau et impliquer […]

  30. Enseignement | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple […]

  31. La pédagogie 2 | Pearltrees Says:

    […] Pédagogie ouverte : présentation à partir d’un exemple. La Pédagogie ouverte est une adaptation des concepts fondateurs de la démocratie ouverte au monde de l’éducation. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 60 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :