Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ?

Cela fait quelques temps que les étudiants de 2ème année de BTS sont en projet et que je ne suis pas satisfait par la façon dont se déroule cette activité. En parcourant des documents repérés il y a un an à peu près (delicious m’a aidé à retrouver la date), je suis tombé sur cette grille d’analyse globale d’un projet qu’il est intéressant de compléter par la grille de vérification pour la planification d’un projet pour expliciter les différents critères. Je me permets de reprendre  les grandes lignes de la première pour présenter le cadre général des projets qui sont planifiés dans notre BTS.

1 – Le projet est initié par un élément déclencheur qui pique l’intérêt et la curiosité (ex : question, situation problème)

Pas du tout ! Nous fournissons aux étudiants un cahier des charges d’une quinzaine de pages qui décrit l’ensemble du projet (cadre, cahier des charges, planning prévisionnel, outils utilisés, répartition du travail, production attendue, …).

2 – Le projet comporte un produit final qui fera l’objet d’une communication

Oui. Les étudiants présentent leur production à l’oral qui se découpe en trois parties : présentation du travail réalisé (20′), démonstration d la production (20′), questions du jury (20′)

3 – Le projet comprend 3 temps : préparation, réalisation, intégration

Si la préparation par les enseignants et la réalisation par les étudiants sont bien prévues, rien n’est envisagé pour l’intégration qui consiste à faire une analyse réflexive pour formaliser les savoirs et savoir-faire nouveaux et se les approprier.

4 – Le projet permet des apprentissages signifiants en lien avec la réalité

Il permet de relier plusieurs notions (ou concepts ou domaines) de l’informatique qui ont été vues séparément tout au long de la formation et de les mettre en perspective. De plus c’est l’occasion de vivre une première fois un projet à caractère industriel et de comprendre l’organisation du travail, les réunions,  les comptes-rendus, etc… Enfin, les projets correspondent à des problématiques réelles de récupération de données et/ou pilotage de process industriels

5 – Le projet laisse place à l’initiative et à la créativité de l’élève

Très peu, l’essentiel de la réalisation est prévue et planifiée dans le cahier des charges. Les choix technologiques sont souvent suscités … Le projet se réduit souvent à la mise en œuvre d’une solution ‘imposée’.

6 – Le projet nécessite un travail de coopération

Oui bien sûr, les étudiants sont par groupes de 2 à 4 avec le travail qui a été réparti à l’avance par les enseignants. Une collaboration doit s’instaurer entre les étudiants pour définir les interfaces (points d’accroche) à mettre en place entre les différentes parties personnelles.

7 – Le projet implique des choix et laisse la place à l’erreur

Les choix sont très limités voire inexistants, l’erreur est juste tolérée à condition  qu’elle soit sérieusement argumentée …

8 – Le projet donne lieu à une cueillette de données

Oui ! Les étudiants doivent trouver les informations nécessaires pour construire (configurer, développer) leur solution. Nous leur demandons aussi de s’ouvrir le plus possible au contexte du projet (ouverture culturelle).

9 – Le projet nécessite une analyse et une synthèse des données

Très peu. L’analyse porte plus sur l’organisation de la solution au problème (dont l’architecture est suscitée par les enseignants) que sur des données recueillies.

10 – Le projet favorise l’intégration des éléments du programme de formation

Oui, comme précisé plus haut !

11 – Le projet favorise le développement de stratégies de résolution de problème

Oui, en quelque sorte … On est plus dans la résolution de difficultés ponctuelles que dans la résolution de problèmes. Il manque l’approche globale du produit fini dans son contexte (économique, sociétal, écologique, …)

12 – Le projet fait l’objet d’une évaluation et d’une rétroaction

L’évaluation est clairement définie, un minimum de rétroaction est prévu mais une grande latitude est laissée aux enseignants qui encadrent ces projets.

Bilan des courses

En conclusion, il apparaît que cet exercice correspond en fait à un projet informatique à caractère professionnel d’initiation pour apprendre des méthodes de gestion de projet académiques. On est complètement dans l’apprentissage du projet et pas du tout dans l’apprentissage par projet !!!

Ce projet est plus centré sur la production finale que sur l’apprentissage des étudiants : les seuls critères de réussite du projet se résument en une recette minimale …

Le cadre de déroulement est rigide ce qui laisse peu (pas ?) de place à la créativité, l’inventivité ou l’innovation.

L’analyse réflexive des étudiants sur leur travail n’est pas envisagée mais une grande liberté est laissée aux enseignants relativement au suivi de ces projets. Il est donc possible de mettre en place une démarche réflexive qui permet d’analyser le travail réalisé, les méthodes utilisées et de construire ainsi un début d’expérience. Ce point me semble essentiel pour que les étudiants perçoivent l’intérêt d’appliquer des ‘bonnes’ méthodes de travail pour être performant.

La grille d’analyse utilisée me semble riche et permet de cerner des aspects essentiels des projets réalisés par/avec/pour les étudiants. Elle permet de mettre en avant les points clés à travailler si l’on veut avoir une réelle démarche d’apprentissage par projet …

Une dernière remarque me vient à la suite de cette réflexion: on nous parle constamment de l’information qui s’accélère,  devient un flux et plus un stock. Il est parfois intéressant de puiser dans ses réserves pour faire ressortir des documents anciens (les grilles datent de 2000) repérés à un moment où on s’était dit que ça pourrait toujours servir…

11 Réponses to “Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ?”

  1. Jean-Paul Moiraud Says:

    Bonjour Jacques,

    J’ai rencontré à Reims M Smeyers ton IPR. Je lui ai parlé de mon travail actuel sur les mondes virtuels. Peux tu me donner ton mail pour que je te donne des liens

    Amicalement

    Jean-Paul Moiraud

  2. Ca implique et ça motive ! « Prodageo Says:

    […] J’entends par contrainte un cahier des charges et un délai à respecter. Cela permet d’avoir un but, de savoir où l’on veut aller, de donner un contexte et du sens à ce que l’on apprend. C’est un élément stimulant et motivant de l’activité : « On prend conscience qu’il faut apprendre à gérer son temps et faire face à l’imprévu ». C’est aussi une contextualisation professionnelle. Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège du projet pour la production finale : l’objectif premier est l’apprentissage ! (cf. ici) […]

  3. cycle de vie et méthodes pédagogiques « Prodageo Says:

    […] en formation, le projet est orienté vers l’apprentissage. On peut encore découper l’apprentissage par projet de l’apprentissage du projet […]

  4. Apprentissage | Pearltrees Says:

    […] Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? […]

  5. Apprendre a apprendre | Pearltrees Says:

    […] Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? […]

  6. Planification et organisation | Pearltrees Says:

    […] l'élève, contrairement à ce qui se passe en classe où on lui demande d'écouter le professeur. Apprentissage par projet ou apprentissage du projet […]

  7. Danpearlinnov | Pearltrees Says:

    […] Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? Cela fait quelques temps que les étudiants de 2ème année de BTS sont en projet et que je ne suis pas satisfait par la façon dont se déroule cette activité. […]

  8. La pédagogie de projet | Pearltrees Says:

    […] Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? Cela fait quelques temps que les étudiants de 2ème année de BTS sont en projet et que je ne suis pas satisfait par la façon dont se déroule cette activité. […]

  9. Formation | Pearltrees Says:

    […] à apprendre. Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? Cela fait quelques temps que les étudiants de 2ème année de BTS sont en projet et que je ne […]

  10. Pedagogie par projet | Pearltrees Says:

    […] Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? Cela fait quelques temps que les étudiants de 2ème année de BTS sont en projet et que je ne suis pas satisfait par la façon dont se déroule cette activité. En parcourant des documents repérés il y a un an à peu près (delicious m’a aidé à retrouver la date), je suis tombé sur cette grille d’analyse globale d’un projet qu’il est intéressant de compléter par la grille de vérification pour la planification d’un projet pour expliciter les différents critères. […]

  11. Viravagonvin Corinne (viravagonvincorinne) | Pearltrees Says:

    […] aussi une personnalité complexe. Bibliographie H2O. Apprentissage par projet ou apprentissage du projet ? Cela fait quelques temps que les étudiants de 2ème année de BTS sont en projet et que je ne […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :