Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ?

Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre. Nous nous appuierons sur le cycle d’apprentissage par l’expérience de Kolb. Enfin, il faut avouer que même si la théorie est satisfaisante, la concrétisation au quotidien est difficile …

Les précédents articles présentent un point de vue sur la formation à la collaboration et le développement des compétences transversales. Il est intéressant de voir maintenant le rôle de l’enseignant dans cette organisation. Il évolue au cours de la formation, prenons donc le temps d’en étudier différentes facettes.

1 – Avant la formation : l’organisation

L’enseignant doit organiser la formation à partir des objectifs définis précédemment. Ces objectifs permettent de clarifier la structure générale de la formation ainsi que les critères principaux de l’évaluation. Il est essentiel d’assurer une cohérence dans nos formations entre les objectifs, les activités, la production attendue et l’évaluation (alignement constructiviste de Biggs) Le schéma de M. Lebrun permet de bien définir les points clés à aborder (Information, Activité, Production, Motivation, Interaction) en gardant toujours en mémoire le souci d’alignement.

schéma présentant l’activité pédagogique selon Marcel Lebrun

A partir de ces choix, il va bien sûr falloir définir les outils à mettre en place et utiliser. Comme nous l’avons vu dans Former à la collaboration, il faut créer des situations ‘crédibles’ où les étudiants sont tenus de collaborer. Cela sous-entend que la production attendue ne doit pas être réalisable sans la participation de chacun.

Tout cela correspond à scénariser le cours en planifiant les différentes étapes, le rôle joué par chaque acteur, les différentes interventions, etc …

2 – Pendant la formation : le suivi

Ce suivi se situe à plusieurs niveaux. Tout d’abord, il paraît clair que l’enseignant doit soutenir les étudiants dans l’avancée de leur travail. Cela a un effet bénéfique sur leur motivation que l’on peut mesurer par une implication dans la durée et l’intensité de l’engagement cognitif. Cependant, il ne faut pas se limiter à une vision productiviste, l’objectif final n’est pas la production mais apprendre ! Le suivi doit donc aussi se situer au niveau cognitif (disciplinaire et/ou transdisciplinaire) et métacognitif (apprendre à apprendre).

On peut s’appuyer sur la théorie de l’experiential learning de Kolb et proposer que l’enseignant y tient un rôle de ‘guide’ dans ce cycle de l’apprentissage.

Cycle d’apprentissage par l’expérience selon Kolb

Une fois que la formation est lancée, les étudiants sont en situation de travail en groupe, ils sont dans la phase d’expérience concrète.

Pendant cette pratique, l’enseignant observe le fonctionnement des groupes et de chaque étudiant dans son groupe. Cette observation embrasse tous les aspects du travail : disciplinaire, relationnel, méthodologique, technologique, etc… Il constitue ainsi un recueil de situations qui seront étudiées lors de  l’analyse réflexive. Celle-ci peut se mener en tête à tête, en groupe ou en classe entière. A charge pour l’enseignant de définir le cadre le plus favorable pour cette analyse.

Cette analyse doit aboutir à une généralisation qui permettra de faire évoluer les pratiques de chacun.

Ce travail de relecture et formalisation est essentiel et apparaît comme difficile pour les étudiants : d’où l’importance de les guider.

Enfin, il est alors de la responsabilité de l’étudiant de transférer ces pistes d’évolutions lors des prochaines mises en situations.

Nous positionnons ainsi l’enseignant délibérément dans une position d’initiateur à l’apprentissage tout au long de la vie. Petit à petit, l’enseignant devra chercher à se mettre en retrait afin de laisser les étudiants de plus en plus autonomes en prenant en charge leur apprentissage.

3 – Après la formation : l’évaluation

Cette évaluation porte entre autre sur les étudiants au regard des objectifs que l’on s’était fixés lors de la construction du dispositif. On peut aussi les évaluer de façon formative sur leur capacité à s’inscrire dans ce cycle d’apprentissage. Enfin, il est indispensable d’évaluer le cours. En ce sens, l’enseignant pourra faire une synthèse de sa perception du cours, de celle des étudiants, du travail des étudiants, des points qui lui semblent pertinents à retenir, des conclusions qu’il en tire, voire des évolutions envisagées pour une prochaine itération … Cette utilisation personnelle du cycle de Kolb peut apporter un exemple qui soutiendra les étudiants dans cette démarche.

4 – Et dans la réalité ?

Cette vision théorique me semble pertinente et pour l’instant, nous la vivons plus comme un objectif que comme une réalité vécue au quotidien. Avec le temps, on progresse sur un point ou l’autre, par ajustements successifs. Petit à petit, nous travaillons tous les fronts, par couches successives. La plus grosse difficulté que nous rencontrons se situe au niveau de l’analyse / formalisation par les étudiants. Si vous avez des idées à partager, nous sommes preneurs !

PS : Comme vous pouvez le constater, je suis en pleine phase de généralisation … en espérant bientôt transférer !

Advertisements

26 Réponses to “Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ?”

  1. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Web 2.0, Social learning, mlearning, elearning | Scoop.it Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l'enseignant ? D'abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l'a… Source: prodageo.wordpress.com […]

  2. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | IPSYS Conseil & Formation - Ingénierie Techno-Pédagogique et Formation de formateurs en Social Learning, FOAD, Individualisation et Mieux apprendre Says:

    […] ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’a…Via prodageo.wordpress.com  [+] Share & Bookmark • Twitter • StumbleUpon • Digg • […]

  3. Veille Antic Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? […]

  4. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | L'actualité pédagogique et du monde de la formation | Scoop.it Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l'enseignant ? D'abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l'a… Source: prodageo.wordpress.com […]

  5. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | TICE | Scoop.it Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l'enseignant ? D'abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l'a… Source: prodageo.wordpress.com […]

  6. E-Pédagogie by TICE - Pearltrees Says:

    […] i Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? « Prodageo […]

  7. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Mon moleskine | Scoop.it Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l'enseignant ? D'abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l'a… Source: prodageo.wordpress.com […]

  8. Synthèse de modèles d’apprentissages « Prodageo Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? […]

  9. Caroline Bouvignies (carolinebouvignies) | Pearltrees Says:

    […] i Rate This Évaluez ceci : Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? « Prodageo […]

  10. Motiver les étudiants : une affaire de manager « Prodageo Says:

    […] antérieure pour pouvoir percevoir cette progression. Cela justifie la mise en place d’une relecture régulière de ce qui se vit en cours, à travers le cours, autour du cours, pour aider les étudiants à […]

  11. Les nouveaux champs d’intervention de l’enseignant « Prodageo Says:

    […] champs d’intervention. Nous avons déjà explicité le rôle de l’enseignant comme accompagnateur dans l’experiential learning qui nécessite une évolution de ses compétences … L’objectif aujourd’hui est de […]

  12. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | L'ebook dans l'édition scientifique et universitaire | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre.   1 – Avant la formation : l’organisation   2 – Pendant la formation : le suivi   3 – Après la formation : l’évaluation   4 – Et dans la réalité ?   Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel  http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  13. Les apprenants au centre – et les outils, on les met où ? « Prodageo Says:

    […] de l’expérience. Par contre, cela ne permet pas d’aborder toutes les phases de l‘experiential learning de Kolb. Nous avons donc approfondi le sujet et proposé une grille complète de lecture de nos […]

  14. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Pourquoi pas... en français ? | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre.   1 – Avant la formation : l’organisation   2 – Pendant la formation : le suivi   3 – Après la formation : l’évaluation   4 – Et dans la réalité ?   Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel  http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  15. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | TICE, FLE, LANGUES | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre.   1 – Avant la formation : l’organisation   2 – Pendant la formation : le suivi   3 – Après la formation : l’évaluation   4 – Et dans la réalité ?   Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel  http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  16. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Outils pour la formation | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre.   1 – Avant la formation : l’organisation   2 – Pendant la formation : le suivi   3 – Après la formation : l’évaluation   4 – Et dans la réalité ?   Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel  http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  17. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Didactique , pédagogie, projets collaboratifs | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre.   1 – Avant la formation : l’organisation   2 – Pendant la formation : le suivi   3 – Après la formation : l’évaluation   4 – Et dans la réalité ?   Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel  http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  18. Penser/classer | Pearltrees Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative […]

  19. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Les TICE | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre. 1 – Avant la formation : l’organisation 2 – Pendant la formation : le suivi 3 – Après la formation : l’évaluation 4 – Et dans la réalité ? Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  20. Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? | Veille TICE Paris Descartes | Scoop.it Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre. 1 – Avant la formation : l’organisation 2 – Pendant la formation : le suivi 3 – Après la formation : l’évaluation 4 – Et dans la réalité ? Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  21. Quelle place pour l’enseignant dans une f... Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l’enseignant ? D’abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l’activité et enfin une relecture personnelle et avec les étudiants. L’idée est alors de guider les étudiants sur le chemin de l’apprendre à apprendre. 1 – Avant la formation : l’organisation 2 – Pendant la formation : le suivi 3 – Après la formation : l’évaluation 4 – Et dans la réalité ? Accompagnement et Tutorat – Campus Virtuel http://flenet.unileon.es/BSCWprojet/index.html  […]

  22. Quelle place pour l'enseignant dans une formati... Says:

    […] Si les étudiants travaillent en groupe, avec des méthodes actives, quels changements cela implique-t-il pour l'enseignant ? D'abord, une scénarisation du processus puis un suivi pertinent de l'acti…  […]

  23. Compétence clef | Pearltrees Says:

    […] Quelle place pour l’enseignant dans une formation collaborative ? […]

  24. Comment apprenons-nous ? | Prodageo Says:

    […] me semble qu’une base de l’apprentissage repose sur le cycle de Kolb et l’apprentissage dans et par l’expérience. Ce cycle en 4 temps se vit au quotidien. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :